Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2006 7 02 /04 /avril /2006 21:51

Pour les classes à 3 heures ou plus

Je me débrouille pour faire au moins quatre devoirs par trimestre. Il y a un Joker. Tous les élèves doivent avoir trois notes. Le Joker est utilisé en cas d'absence ou de mauvaise note. Je leur dis clairement qu'ils auront un zéro en cas d'absence à deux devoirs. Pour éviter ce zéro, ils doivent m'apporter des justifications d'absence pour les deux devoirs et je ne viendrais pas les chercher. Il n'est arrivé qu'une seule fois qu'un élève soit absent à deux devoirs sur les quatre. J'ai mis ce zéro et l'élève ne m'a fait aucune remarque..

Si je ne peux vraiment pas faire les quatre devoirs mais seulement trois. Ils ont un demi joker (Un devoir dont le coefficient est moitié des autres) ou je mets un joker sur les trois si le niveau des devoirs est équivalent.

Malheureusement vous avez toujours le bon élève qui ne travaillera pas pour le dernier devoir du trimestre. Toutes les règles peuvent être détournées.

Pour les classes à 2 heures

Je fais deux devoirs par trimestre. En cas d'absence j'essaye de faire une évaluation subjective du niveau de l'élève mais je ne mets pas plus que 13. Ils ne s'en sont jamais plaint.

L'évaluation subjective est plus facile dans ce type de classe car les exigence ne sont pas monstrueuses. En général, l'élève mauvais est celui qui ne fait rien du tout, absolument rien du tout.

 

Pour le bulletin, je fais une moyenne classique que j'ajuste suivant le travail et le comportement de l'élève. J'utilise beaucoup les barrières psychologiques: 7,5 8,5 9,5 9,5 10,5 14,5

J'essaye de mettre un peu d'humour sur les bulletins, histoire d'égayer un peu le conseil de classe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Courtois jerome - dans conseils
commenter cet article

commentaires

Sandrine 07/10/2008 20:52

PPS: si vous avez un petit conseil pour le capes, il est le bienvenu (même s'il me semble que vous aviez l'agrégation).

Courtois jerome 07/10/2008 22:19


Bonjour,
Quel plaisir de savoir que je n'ai pas dégouté tous mes élèves des mathématiques. Je n'ai pas souvent de nouvelles de mes anciens élèves. Parfois j'entends quelques bruits de couloirs sur mes
talents pédagogiques mais jamais de vives voix. C'est donc avec un certains ravissement que je te réponds. Je peux essayer de te donner quelques conseils mais ils peuvent etre banals.
Pour l'écrit: n'essaye pas de tout faire, faits bien ce que tu sais faire. Faites en moins mais faites le bien, c'est mon crédo. En général, un sujet de concours est impossible à finir.
Pour l'oral: Personnellement pour l'oral du Capes, j'ai appris 30 leçons par coeur sur 90. Tu as alors plus d'une chance sur deux de tomber sur une leçon que tu connais bien. Je l'avais fait parce
que je n'avais que deux semaines pour préparer l'oral puisque je travaillais sur l'agrégation. Je n'avais pas trop le choix. Mais cela a payé.
Voila, bon courage et encore merci de tes commentaires
              Jerome



Présentation

  • : le blog conseil-de-prof
  • : Conseils, trucs et astuces d'enseignant experimenté pour enseignant débutant
  • Contact

Un vieux professeur

Conseils, trucs et astuces pour professeurs débutants

  J'étais professeur de mathématiques dans un lycée qu'on appellerait un "Lycée Sensible". On y trouvait des problèmes de violence (finalement assez rare comparé à ce qui peut s'entendre), de niveau, de travail et d'absentéisme. Je suis maintenant dans un lycée "prestigieux" du centre de Paris. Booh, finalement les adolescents restent des adolescents.
    Je ne pense pas être un professeur excellent, j'ai choisi ce métier parce que j'aime les mathématiques, les élèves et les vacances. J'essaye de faire mon métier honnêtement. Je n'ai pas l'intention d'être un innovateur en matière de pédagogie, j'ai d'autres choses à faire.
    J'ai choisi de faire un petit inventaire des trucs qui m'ont permis de devenir un professeur convenable en lycée difficile. Je ne ferais pas de commentaires didactiques, ce n'est pas le propos. Je ne pense pas que mes propositions représentent un remède miracle. Elles peuvent ne pas convenir à d'autres. Parfois certains trucs conviennent à un moment et pas à un autre. Il faut les tester et les comprendre.
    
Je conseille avant tout chose une lecture qui m'a beaucoup aidé dans ma relation avec mes élèves: "L'art d'avoir toujours raison" de Schopenhauer. Je rends aussi honneur à Catherine Henri qui a écrit "De Marivaux et du loft", une collègue de français qui a une conception de l'enseignement qui ressemble beaucoup à la mienne.

Recherche