Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2006 6 06 /05 /mai /2006 10:05

Je suis professeur de mathématiques au lycée, en région parisienne. J'ai travaillé cinq ans dans un lycée classé sensible. Maintenant j'enseigne depuis quatre ans dans un lycée qui n'a pas ce classement mais qui en a toutes les caractéristiques: public issu de milieux défavorisés et plus de 50 nationalités. on y trouve des problèmes de niveau, de travail, d'absentéisme  et quelques problèmes de violence (finalement très rares comparés à ce qui peut s'entendre). Nous combattons souvent plus la violence verbale que physique. 

Quand j'ai commencé à enseigner, j'étais stagiaire et j'avais une classe de seconde en responsabilité. Le reste du temps j'étais à l'IUFM. Un des problème qui s'est posé, c'est que la plupart des formateurs d'IUFM refusaient de nous donner des trucs ou des astuces pour améliorer notre relation avec la classe sous prétexte que chacun était différent et qu'il n'y avait pas de trucs ou de solutions miracles. Après neuf ans d'enseignement je ne comprends toujours pas cet argument. Il y a des trucs, il faut les tester et garder ceux qui nous conviennent, j'en suis maintenant persuadé. Mais j'ai perdu énormément de temps et de moral avant de m'en rendre compte.

Je ne pense pas être un professeur excellent, j'ai choisi ce métier parce que j'aime les maths, les élèves et les vacances. J'essaye de faire mon métier honnêtement. Je n'ai pas l'intention d'être un innovateur en matière de pédagogie, j'ai d'autres choses à faire.

J'ai choisi cette année de faire un petit inventaire des trucs qui m'ont permis de devenir un professeur convenable en lycée difficile. Je ne ferais pas de commentaires didactiques, ce n'est pas le propos. Je ne pense pas que mes propositions représentent un remède miracle. Elles peuvent ne pas convenir à d'autres. Parfois certains trucs conviennent à un moment et pas à un autre. Il faut les tester et les comprendre.

 

Je conseille avant tout chose une lecture qui m'a beaucoup aidé dans ma relation avec mes élèves: "L'art d'avoir toujours raison" de Schopenhauer. Je rends aussi honneur à Catherine Henri qui a écrit "De Marivaux et du loft", une collègue de français qui a une conception de l'enseignement qui ressemble beaucoup à la mienne. Son livre m'a déculpabilisé et m'a rassuré dans mes rapports avec les élèves.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rose 25/08/2011 20:05



Merci beaucoup pour ce blog ! J'ai eu mon CAPES de mathématiques l'année dernière et c'est très difficile de savoir quoi faire dans tellement de situations possibles...


C'est clair qu'à l'IUFM ils sont marrants, d'un côté ils disent qu'il ne faut pas de recettes toutes faites, de l'autre qu'il faut prévoir les réactions des élèves et comment y réagir... Cherchez
l'erreur.


C'est sûr que tout ne marche pas à tous les coups mais avoir une palette de possibilités d'action (exhaustive) serait une bonne chose.



C BERNARD 12/06/2010 10:57



Bonjour, bravo pour votre initiative, je vous invite à consulter également mon blog de "moniteur" en MFR et à participer aux ateliers. http://christophebernard.eklablog.com



Cyril 27/01/2007 18:42

Bravo, j\\\'ai moi aussi lu les bouquins de Catherine, c\\\'est vrai que ça fait du bien de partager quelques "trucs". J\\\'aime ta modestie et ta façon de "fonctionner" avec les élèves. Au fait, j\\\'autorise les anti-sêches papier (demi-page) lors des contrôles avec certaines classes.
A bientôt en salle des profs (non fumeur)
Cyril

Profette 17/01/2007 22:00

Voyant que le dernier article avait été posté en mai 06, je me demandais si tu avais abandonné le blog ou pas !!A priori, you're back !! ;-)))

Profette 16/01/2007 23:00

Hé mais il est super ce blog !!!Tu es passé où ?????

Courtois jerome 17/01/2007 14:25

Je n'ai pas trés bien compris la question...

Présentation

  • : le blog conseil-de-prof
  • : Conseils, trucs et astuces d'enseignant experimenté pour enseignant débutant
  • Contact

Un vieux professeur

Conseils, trucs et astuces pour professeurs débutants

  J'étais professeur de mathématiques dans un lycée qu'on appellerait un "Lycée Sensible". On y trouvait des problèmes de violence (finalement assez rare comparé à ce qui peut s'entendre), de niveau, de travail et d'absentéisme. Je suis maintenant dans un lycée "prestigieux" du centre de Paris. Booh, finalement les adolescents restent des adolescents.
    Je ne pense pas être un professeur excellent, j'ai choisi ce métier parce que j'aime les mathématiques, les élèves et les vacances. J'essaye de faire mon métier honnêtement. Je n'ai pas l'intention d'être un innovateur en matière de pédagogie, j'ai d'autres choses à faire.
    J'ai choisi de faire un petit inventaire des trucs qui m'ont permis de devenir un professeur convenable en lycée difficile. Je ne ferais pas de commentaires didactiques, ce n'est pas le propos. Je ne pense pas que mes propositions représentent un remède miracle. Elles peuvent ne pas convenir à d'autres. Parfois certains trucs conviennent à un moment et pas à un autre. Il faut les tester et les comprendre.
    
Je conseille avant tout chose une lecture qui m'a beaucoup aidé dans ma relation avec mes élèves: "L'art d'avoir toujours raison" de Schopenhauer. Je rends aussi honneur à Catherine Henri qui a écrit "De Marivaux et du loft", une collègue de français qui a une conception de l'enseignement qui ressemble beaucoup à la mienne.

Recherche