Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 13:09

Je compte à haute voix jusqu'à trente et je dis clairement que j'arracherai les copies et je le fais. Parfois je dis que j'ai très envie d'aller aux toilettes...

Pendant le comptage, il y en a que cela énerve. je dis que c'est fait exprès.

Qu'en pensez vous ? Que feriez vous ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Courtois jerome - dans trucs
commenter cet article

commentaires

claude 18/06/2009 00:10

C'est très bien... J'ai commencé à le faire... Ce qui me déplait juste un peu c'est les gens qui attendent 28 et cours comme des dératés. Quand il y en a 1 ça va, mais quand ils sont nombreux, c'est pénible.Je n'ai pas eu encore l'occasion d'en arracher. Mais là tu fais ?  Moi, je sais que j'ai des parents qui râlent si j'enlève des points pour "tricherie" flagrante dans un contrôle. Je leur explique que les règles sont fixés mais bon parfois ils sont butés...

Courtois jerome 19/06/2009 12:00



D'abord je ne comprends pas ta phrase "C'est les gens qui attendent 28 et cours comme des dératés".


Ensuite, eh oui j'arrache des copies. En général le premier devoir il y a toujours quelques copies légèrement abîmées. Mais je préviens clairement avant de commencer à compter.


Tu as bien de la chance d'avoir des parents qui s'intéressent aux résultats de leur enfant. Après, qu'appelle tu "tricherie flagrante" ? Si ce ne sont que des petits bavardages ou des coups d'œil
sur le côté, je ne pense pas que c'est trop grave. Dans ce cas je mets des demi points en moins. Mais je reste stricte quand j'ai énoncé une règle. Et je le fais toujours dans la bonne humeur
sans autoritarisme. S’ils parlent d’injustice, de méchanceté ou autres…Je confirme.



Présentation

  • : le blog conseil-de-prof
  • : Conseils, trucs et astuces d'enseignant experimenté pour enseignant débutant
  • Contact

Un vieux professeur

Conseils, trucs et astuces pour professeurs débutants

  J'étais professeur de mathématiques dans un lycée qu'on appellerait un "Lycée Sensible". On y trouvait des problèmes de violence (finalement assez rare comparé à ce qui peut s'entendre), de niveau, de travail et d'absentéisme. Je suis maintenant dans un lycée "prestigieux" du centre de Paris. Booh, finalement les adolescents restent des adolescents.
    Je ne pense pas être un professeur excellent, j'ai choisi ce métier parce que j'aime les mathématiques, les élèves et les vacances. J'essaye de faire mon métier honnêtement. Je n'ai pas l'intention d'être un innovateur en matière de pédagogie, j'ai d'autres choses à faire.
    J'ai choisi de faire un petit inventaire des trucs qui m'ont permis de devenir un professeur convenable en lycée difficile. Je ne ferais pas de commentaires didactiques, ce n'est pas le propos. Je ne pense pas que mes propositions représentent un remède miracle. Elles peuvent ne pas convenir à d'autres. Parfois certains trucs conviennent à un moment et pas à un autre. Il faut les tester et les comprendre.
    
Je conseille avant tout chose une lecture qui m'a beaucoup aidé dans ma relation avec mes élèves: "L'art d'avoir toujours raison" de Schopenhauer. Je rends aussi honneur à Catherine Henri qui a écrit "De Marivaux et du loft", une collègue de français qui a une conception de l'enseignement qui ressemble beaucoup à la mienne.

Recherche