Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 20:41

 

Je me refuse à refuser une explication sous le prétexte que c’est trop compliqué. Si vous ne pouvez pas l’expliquer ; c’est que vous avez la flemme de vous mettre au niveau de la personne qui est en face de vous; autant dire que l’on n'a pas envi. Ou alors c’est que vous n’avez pas le temps, autant dire que l’on a pas le temps. Ou alors c'est que vous ne comprenez pas vraiment ce que vous avez affirmé; autant essayer de répondre en cherchant à comprendre avec votre interlocuteur, sans orgueil.

 

Je fus au jury de l'ENA pendant trois ans pour l'épreuve optionnelle de mathématiques. Il y a une discussion sur les sujets avant l'épreuve. C'est un tour de table où chaque enseignant présente son sujet, souvent en une seul phrase:

Droit public: Les collectivités territoriales de la république

       Economie: Efficacité des mesures de sauvegarde de l'emploi en période de crise.

       Culture générale: L'individu est-il encore la mesure du siècle?

        etc....


Certains sujets sont un peu plus complexes dans leur formulation mais en général nous sommes tous aptes à rentrer plus ou moins dans le sujet assez rapidement.

 

Quand on arrive aux mathématiques, j'annonce notre sujet (de 6 pages) qui portait sur les espaces de Hilbert en dimension infini. Je me dis que la majorité des présents me regarderait avec un air bizarre et que l'on passerait au sujet suivant. Coup de théâtre: le président du jury me demande trés poliment si je pouvais donner des élèments d'explication. J'ai eu un petit coup de sueur mais il a fallu bien se lancer pour faire comprendre un petit début d'idée à cette assemblée d'universitaires de haut vol qui ne se satisferaient surement pas d'un:

       "c'est trop compliqué, vous verrez ça quand vous serez grand".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Courtois
commenter cet article

commentaires

Charlotte 10/05/2014 18:41


Cela me paraît être un moyen de t'inviter à te préoccuper d'abord de ce qui est important pour ton âge. Le reste viendra seul.

Courtois 11/05/2014 10:39



je ne comprends pas le rapport avec l'article ????



Présentation

  • : le blog conseil-de-prof
  • : Conseils, trucs et astuces d'enseignant experimenté pour enseignant débutant
  • Contact

Un vieux professeur

Conseils, trucs et astuces pour professeurs débutants

  J'étais professeur de mathématiques dans un lycée qu'on appellerait un "Lycée Sensible". On y trouvait des problèmes de violence (finalement assez rare comparé à ce qui peut s'entendre), de niveau, de travail et d'absentéisme. Je suis maintenant dans un lycée "prestigieux" du centre de Paris. Booh, finalement les adolescents restent des adolescents.
    Je ne pense pas être un professeur excellent, j'ai choisi ce métier parce que j'aime les mathématiques, les élèves et les vacances. J'essaye de faire mon métier honnêtement. Je n'ai pas l'intention d'être un innovateur en matière de pédagogie, j'ai d'autres choses à faire.
    J'ai choisi de faire un petit inventaire des trucs qui m'ont permis de devenir un professeur convenable en lycée difficile. Je ne ferais pas de commentaires didactiques, ce n'est pas le propos. Je ne pense pas que mes propositions représentent un remède miracle. Elles peuvent ne pas convenir à d'autres. Parfois certains trucs conviennent à un moment et pas à un autre. Il faut les tester et les comprendre.
    
Je conseille avant tout chose une lecture qui m'a beaucoup aidé dans ma relation avec mes élèves: "L'art d'avoir toujours raison" de Schopenhauer. Je rends aussi honneur à Catherine Henri qui a écrit "De Marivaux et du loft", une collègue de français qui a une conception de l'enseignement qui ressemble beaucoup à la mienne.

Recherche