Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 17:37

      Le vrai, le bon tricheur est un travailleur. Il mettra de l'énergie et de l'intelligence dans ses tricheries. On ne peut le confondre qu'avec beaucoup d'attention et de recherche. Ils sont très rares. Rien ne sert donc de s'angoisser sur d'éventuelles tricheries.

J'encourage à mettre des formules dans leur calculette. Ils n'ont pas le droit aux anti-sèches papiers mais l'interdiction est pour la forme car une bonne anti-sèche est un travail d'artiste.

             J'ai parfois des redoublants dans mes classes. Je donne de temps en temps des devoirs qu'ils ont déjà faits, aucun n'a jamais eu l'idée de regarder le devoir qu'il avait fait l'année précédente. Ils ne sont pas redoublants pour rien.

         Il faut empêcher le copiage et la communication pendant un devoir, mais sans stress. Le regard sur le coté ne donne que des informations parcellaires qui ne peuvent pas vraiment influencer sur le niveau de l'élève. Si je pense qu'un élève abuse beaucoup de son voisin, je le déplace ou je déplace la table sans lui faire remarquer qu'il copiait. J'utilise simplement mon bon droit. S'il essaye de crier à l'injustice, je lui fais remarquer que je ne l'ai pas accusé de quoi que ce soit, je lui ai seulement demander de se déplacer. La seule arme contre la mauvaise foi, c'est la mauvaise foi. Dans le cas d'un copiage évident et profond, qui se remarque pendant la correction, j'explique ma méthode dans le chapitre Les devoirs surveillés.

           Dans le cas d'une classe dissipée pendant un devoir, je mets des points en moins que je mettrai clairement dans la copie. Je ne m'énerve pas, je note dans mon cahier en les regardant méchamment. Dans ce type de classe, je les surveille et je les surveille uniquement. Il faut être intraitable sinon le problème se reposera au devoir suivant. Cependant, s'il est difficile d'enlever des points à un élève déjà faible, je lui rajoute des points sur le devoir. Si un élève passe de 10 à 8, en pensant que c'est à cause de son attitude, il ne mouftera pas au prochain devoir. Bien sur il ne sait pas que sa vraie note est 8. Il faut accepter que le premier devoir ne soit pas un merveilleux moment de silence.

         Une fois, j'ai enlevé 4 points à un élève, il était insupportable. C'était un élève moyen, je ne pouvais pas décemment lui mettre 9-4=5 sur 20. Je me suis débrouillé pour lui mettre 13-4 =9. Il n'était pas content mais après ce fut un ange. Sa progression fut spectaculaire.

         Une année, j'avais deux classes de Terminale Génie Électronique, une bonne et une mauvaise. Il y a un des chapitres que j'ai fait en parallèle dans les deux classes. Le mardi j'ai donné le devoir à la bonne classe et le jeudi, j'ai donné le même devoir à la mauvaise. La moyenne de la mauvaise classe était exécrable par rapport à l'autre classe. Ils ne s'étaient pas communiqués le sujet. Preuve que la triche demande de l'effort.

Qu'en pensez vous ? Que feriez vous ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Courtois jerome - dans La rigueur et la discipline
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le blog conseil-de-prof
  • : Conseils, trucs et astuces d'enseignant experimenté pour enseignant débutant
  • Contact

Un vieux professeur

Conseils, trucs et astuces pour professeurs débutants

  J'étais professeur de mathématiques dans un lycée qu'on appellerait un "Lycée Sensible". On y trouvait des problèmes de violence (finalement assez rare comparé à ce qui peut s'entendre), de niveau, de travail et d'absentéisme. Je suis maintenant dans un lycée "prestigieux" du centre de Paris. Booh, finalement les adolescents restent des adolescents.
    Je ne pense pas être un professeur excellent, j'ai choisi ce métier parce que j'aime les mathématiques, les élèves et les vacances. J'essaye de faire mon métier honnêtement. Je n'ai pas l'intention d'être un innovateur en matière de pédagogie, j'ai d'autres choses à faire.
    J'ai choisi de faire un petit inventaire des trucs qui m'ont permis de devenir un professeur convenable en lycée difficile. Je ne ferais pas de commentaires didactiques, ce n'est pas le propos. Je ne pense pas que mes propositions représentent un remède miracle. Elles peuvent ne pas convenir à d'autres. Parfois certains trucs conviennent à un moment et pas à un autre. Il faut les tester et les comprendre.
    
Je conseille avant tout chose une lecture qui m'a beaucoup aidé dans ma relation avec mes élèves: "L'art d'avoir toujours raison" de Schopenhauer. Je rends aussi honneur à Catherine Henri qui a écrit "De Marivaux et du loft", une collègue de français qui a une conception de l'enseignement qui ressemble beaucoup à la mienne.

Recherche